En ce temps de l’Avent, faisons résonner notre charité

En ce temps de l’Avent, à l’approche de Noël, accueillons l’autre avec humanité et semons l’espoir dans le cœur des plus nécessiteux.
  Pensons à ceux qui ont faim, aidons-les à se nourrir.
  Protégeons les enfants, accueillons-les dans nos patronages.
  Tendons la main à ceux qui n’ont plus rien, aidons-les à se relever.
  Portons secours aux victimes de la traite, accompagnons-les vers la lumière.
En savoir plus
Avent 2020

Une aide alimentaire pour les plus démunis

Relais Frémicourt

Pour financer le déménagement du Relais Frémicourt, l’achat d’un nouveau congélateur et de produits frais dans le 18e ainsi que le réapprovisionnement de l’épicerie sociale Magaliménil : 31 300 € sont nécessaires.

Afin de secourir ceux qui peinent à manger chaque jour à leur faim, plusieurs associations parisiennes leur apportent une aide alimentaire.

Le Relais Frémicourt (15e), l’épicerie sociale Magaliménil (20e) et l’association Clément Myionnet (18e) accueillent ainsi les plus démunis pour des distributions de colis alimentaires ou pour la mise à disposition à bas coût de denrées de base permettant de couvrir les besoins essentiels d’une famille.

Pour poursuivre leur mission auprès de 950 foyers parisiens en difficulté (soit 2 370 personnes), ces trois associations ont besoin de soutien.

Bouton de don Fondation Notre Dame

En 2019, Le Relais Frémicourt a distribué 180 000 repas. Mais les locaux actuels ne sont pas assez grands pour répondre à la hausse de la fréquentation.
Grâce à la Fondation Notre Dame, le déménagement dans de nouveaux espaces va nous permettre de poursuivre notre mission auprès des personnes démunies du 15e arrondissement.

– Louis-Gildas Guitton, Le Relais Frémicourt –

Relais Frémicourt

Accueillir des enfants en toute sécurité

Avec la rentrée scolaire, plusieurs patronages on réouvert leurs portes.

Pour respecter les règles sanitaires définies dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, ils ont dû toutefois adapter leur fonctionnement : installation de distributeurs d’essuie-mains en papier, de gel hydroalcoolique, de savon, achat de masques pour les animateurs.

Des dépenses qui pèsent lourd sur un budget dont l’équilibre est déjà bien fragilisé par la crise sanitaire.

Pour financer ces achats et la mise en place des protocoles sanitaires : 4 590 € sont nécessaires.

patronage
Bouton de don Fondation Notre Dame

Accompagner les personnes sans-abri

Espace solidarité insertion

Pour financer ces aides vitales aux personnes sans-abri : 209 200 € sont nécessaires.

En ce contexte difficile et avec l’approche de l’hiver, Les personnes sans-abri sont plus vulnérables que jamais.

Différentes structures œuvrent sans relâche pour leur venir en aide : réaménagement d’un vestiaire par l’association Solidarité Saint Bernard (18e), domiciliation de personnes sans-domicile fixe par l’association Jean Merlin (18e)… mais aussi poursuite des tournées-rue et de l’accueil dans les espaces solidarité insertion.

Des actions dont la poursuite reste vitale en cette période de crise sanitaire pour près de 22 000 personnes.

Bouton de don Fondation Notre Dame

Les personnes à la rue sont encore plus exclues en cette période. Aux Captifs, nous continuons fidèlement à aller les rencontrer quoi qu’il arrive.

– Thierry des Lauriers, Aux captifs, la libération –

Thierry des Lauriers

Lutter contre l’exploitation sexuelle

À Paris, les jeunes femmes en situation de prostitution sont le plus souvent prisonnières de réseaux de traite. Pour survivre, de jeunes hommes et transsexuels se retrouvent aussi contraints de marchander leur corps.

Des associations vont à leur rencontre, sans les juger. À travers l’organisation de tournées rue, l’ouverture d’accueils de jour, la mise à l’abri et la prise en charge psycho-traumatique, la gestion de chantiers de réinsertion… elles aident ces personnes en difficulté à avancer dans leur parcours de réinsertion.

Pour mener à bien toutes ces actions indispensables à quelques 2 500 personnes, elles ont besoin d’aide.

Pour soutenir ces projets visant à lutter contre l’exploitation sexuelle et la traite humaine. : 170 000 € sont nécessaires.

Aide aux personnes en situation de prostitution
Bouton de don Fondation Notre Dame

Photos : FND © DR ; Stéphane Lagoutte / Aux captifs, la libération ; La Camillienne ; Etienne Castelein / Diocèse de Paris ; Beax