Une aide alimentaire pour des familles en grande précarité

Implantée dans un quartier où vivent de nombreuses familles en situation précaire, l’association Clément Myionnet (18e) a pour mission d’apporter une aide matérielle et morale aux personnes démunies, notamment par la distribution de colis alimentaires.

En 2019, 60 familles (soit 210 personnes) sont venues retirer des colis alimentaires à la permanence hebdomadaire du vendredi. 124 bénéficiaires ont moins de 25 ans, 23 plus de 60 ans. Plus de la moitié sont des femmes (pour beaucoup seules). 42 % des personnes aidées disposent de moins de 8 € par jour pour vivre (après avoir payé leur loyer et autres charges), 27 % ont moins de 3 €.

Les bénéficiaires sont orientés vers l’association par les services sociaux de la Ville de Paris qui, en outre, valident la situation de ceux qui viennent par le biais de la paroisse Notre-Dame du Bon Conseil (18e).

L’association bénéficie de denrées récupérées auprès de la Banque Alimentaire d’Île-de-France, ainsi que de quelques dons en nature. Ceci n’est toutefois pas suffisant pour assurer les besoins alimentaires des personnes aidées. Afin de compléter ces approvisionnements, elle a donc besoin d’acheter deux fois par mois des produits frais (produits laitiers, beurre, œufs, fromage, fruits et légumes frais, viande…).

En soutenant ce projet pour un montant de 3 000 euros, la Fondation Notre Dame contribue à l’achat des ces denrées sur une année, permettant à l’association Clément Myionnet d’apporter aux familles en précarité du quartier une aide alimentaire indispensable, dans le respect des critères d’une alimentation équilibrée.

FND © DR


< Revenir à la liste des projets soutenus