Éthique et finance

SICAV Porteurs d'Espérance

Aujourd’hui, faire fructifier son argent, qu’on en ait peu ou beaucoup, suscite des interrogations concernant l’éthique des placements. Développement durable, progrès social… Beaucoup de questions se posent aux personnes de bonne volonté désireuses de contribuer au Bien commun.

Pour y répondre, la Fondation Notre Dame organise depuis plusieurs années des séminaires sur le thème de l’investissement éthique. Devant la demande croissante d’épargne éthique, elle a également initié en 2018 la Sicav de partage « Porteurs d’Espérance ».

Que dit la doctrine sociale de l’Église sur la finance ?

Réponse de Christophe Rousselot, Délégué général de la Fondation Notre Dame¹

Christophe Rousselot

De Rerum Novarum, l’encyclique de Léon XIII parue en 1891, à Laudato Si’, du pape François, l’Église a plusieurs fois réfléchi à la place et au rôle de la finance. Elle a progressivement bâti un corpus de doctrine de grande ampleur sur cette question.

Plusieurs de ces textes dénoncent le mauvaise usage de la finance, qui se déploie sans tenir compte des conséquences négatives sur l’homme. Quel peut être l’impact de telle opération opération boursière, de telle pratique spéculative ou tel investissements sur un pays, une entreprise ou ses salariés ?

Dans sa doctrine sociale, l’Église met au contraire en avant la recherche du bien commun, l’exigence de la place de la personne humaine. Elle cherche à concilier « performance » et « bien commun ».

Il est possible d’investir dans des entreprises de l’économie sociale et solidaire, avec des durées de placement plus longues et des rendements un peu moindres. Mais on peut aussi faire des placements plus traditionnels, dans des entreprises ayant fait l’objet d’une sélection rigoureuse au plan éthique. C’est à dire en allant plus loin que les mécanismes d’exclusion classiques : les secteurs de l’armement, de la pornographie ou du tabac.

[1] Extrait d’un entretien, La Croix, 28 avril 2017

Vous devez accepter les cookies de type "Marketing" pour afficher ce contenu.

olivier-luneau

« Trouver un sens différent à son épargne »

Olivier Luneau, bénévole et administrateur de la SICAV de partage « Porteurs d’Espérance », explique l’engagement de la Fondation Notre Dame en matière de placement éthique.

Comment la FND intègre-t-elle ses réflexions sur l’éthique et la finance ?

Pour nourrir sa réflexion sur les placements, la Fondation Notre Dame organise régulièrement des séminaires sur l’investissement éthique réunissant de très nombreux participants sur des sujets variés tels que « l’économie au service de l’homme » ou « le climat et l’investissement ». Répondant à l’appel du Pape François (« L’argent doit servir et non gouverner ! »*), la Fondation Notre Dame mène également une démarche éthique dans le cadre du Fonds « Porteurs d’Espérance ».

Cette SICAV intègre les convictions de la pensée sociale de l’Église dans la gestion financière d’un portefeuille d’actifs. Elle répond aux nombreuses demandes de donateurs et d’investisseurs à la recherche d’un placement réellement éthique.

Lancée avec un encours de 10 millions d’euros, la SICAV dépasse désormais les 30 millions d’euros, montrant ainsi qu’elle répond à un vrai besoin de trouver un sens différent à son épargne !

Quelle est la démarche éthique menée dans le cadre de la SICAV ?

La gestion de cette SICAV s’appuie sur une Charte d’investissement responsable adoptée par la Fondation Notre Dame. Parmi les principes qui guident les choix d’investissement figurent le respect de la dignité humaine et de la vie, le droit à un travail décent et l’engagement vers le bien commun.

Par ailleurs, un comité éthique composé de neuf laïcs et quatre clercs se réunit chaque année pour évaluer les choix opérés par le gérant et réfléchir à la contribution environnementale et sociale des investissements.

Parmi les sujets récemment traités par le comité éthique figurent le respect de la personne humaine et les préoccupations environnementales avec la sortie du charbon.

Comment fonctionne cette SICAV ? Qui sont les investisseurs ?

Il s’agit d’un placement à caractère patrimonial de moyen terme à horizon de trois ans.

Parmi les investisseurs, des personnes physiques, des associations, des congrégations et des fondations privées ; il n’y a pas de montant d’investissement minimum pour certaines parts, et les frais d’entrée et de sortie sont nuls.

Carton plein

Le mécanisme de partage

Pour soutenir la Fondation Notre Dame, le gérant de la SICAV « Porteurs d’Espérance », Meeschaert AM, lui reverse la moitié de ses commissions de gestion.

Ainsi, le « partage » devrait rapporter entre 70 000 et 80 000 € à la Fondation Notre Dame en 2020, alimentant ainsi le Programme Entraide & Éducation – Jeunesse.

Olivier Luneau

  06 23 75 04 35
  oluneau@fondationnotredame.fr

*  Exhortation apostolique « Evangelii Gaudium » – n° 58, 24 novembre 2013

En savoir plus

Démarche éthique et choix d’investissements

Le comité éthique de la SICAV « Porteurs d’Espérance » s’est réuni le 15 septembre 2020 pour sa troisième session annuelle.

Après des discussions menées sur la recherche sur les cellules souches embryonnaires en 2019, le comité, composé à la fois de praticiens d’éthique sociale et des questions financières, s’est récemment exprimé sur la sortie du charbon, la gestion des ressources en eau ainsi que sur le soutien apporté aux EHPAD.

« Plus d’un tiers des investissements réalisés dans la SICAV Porteurs d’Espérance a une orientation directe en faveur du bien commun : nutrition, développement humain, efficacité énergétique, mobilité durable, santé, etc. »

Antoine de Salins
Trésorier de la Fondation Notre Dame, président du fonds de partage

Rapport 2020 sur la mise en œuvre de la charte éthique

 Télécharger la synthèse

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en obtenir la version complète.

Liste des membres du Comité éthique

  1. Laurent Bataille – Chef d’entreprise, ancien président des EDC
  2. Armand Bongrain – Chef d’entreprise
  3. Jean Chausse – Économe de l’Archevêché de Paris
  4. Robert Leblanc – Vice-président de la Fondation Notre Dame
  5. Dominique de la Garanderie, membre du haut comité de la gouvernance AFEP Medef (jusqu’en novembre 2018), présidente du Comité d’éthique du groupe Le Monde
  6. Sœur Laurence Loubières – Xavière
  7. Père Brice de Malherbe – Directeur du département Éthique biomédicale et Santé du Collège des Bernardins
  8. Agnès de Pétigny – Global head of In Business Controls, Methodologies – Standard & Poor’s Paris
  9. Barbara Ridpath – Director of St. Paul’s Institute (Eglise anglicane ) – Londres
  10. Père Baudoin Roger – Ingénieur, co-directeur du département Économie, Homme et Société du Collège des Bernardins
  11. Antoine de Salins – Trésorier de la Fondation Notre Dame, président du fonds de partage
  12. Mgr Benoist de Sinety – Administrateur de la Fondation Notre Dame
  13. Geoffroy de Vienne – Président de l’association Éthique et Investissement

Quatre principes pris en compte dans les choix d’investissement du gérant

  • Le respect de la dignité humaine et de la vie, de son commencement à son achèvement, les droits fondamentaux de la personne humaine
  • Le droit à un travail décent, reconnu par l’Église comme une partie inhérente de la dignité humaine
  • Le respect de la viabilité écologique de la terre, notre « maison commune » pour le bénéfice des générations futures
  • L’objectif partagé du Bien commun: coopération de tous et respect des règles de la vie sociale, gouvernance d’entreprise équilibrée, équité du traitement des principales parties prenantes de la vie économique

Informations légales

Il s’agit d’un fonds de droit français ayant le statut de SICAV et agréé par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Sa gestion financière est une gestion patrimoniale qui reflétera des convictions d’investissement de long terme. Le Fonds investit de manière diversifiée dans des actions et obligations d’entreprises et contribue ainsi au financement de l’économie réelle.

Sa gestion est assurée par la société de gestion Meeschaert Asset Management. Celle-ci s’engage à verser annuellement à la Fondation Notre Dame, 50 % des frais de gestion.

Le Conseil d’administration de la SICAV est présidé par M. Antoine de Salins, trésorier de la Fondation Notre Dame.

Le fonds est ouvert à tous types de souscripteurs, personnes physiques ou morales.

  Presse

Logo Esteval Editions

Esteval Editions – 6 octobre 2018

La SICAV de partage « Porteurs d’espérance » a été créée à l’initiative de la Fondation Notre Dame, pour répondre aux problématiques de placement éthique […]

Logo Paris Notre-Dame

Paris Notre-Dame –
27 septembre 2018

Le fonds de partage Porteurs d’Espérance a été créé en avril 2018 à l’initiative de la Fondation Notre Dame pour répondre aux problématiques de placement éthique.

Logo Aleteia

Aleteia – 24 septembre 2018

La Fondation Notre Dame et le groupe Meeschaert ont lancé un fonds de partage, « Porteurs d’Espérance » […]

Logo Instit Invest

Instit Invest – 5 juin 2018

La Fondation Notre Dame a récemment lancé la SICAV Porteurs d’Espérance, solution d’investissement conforme à la pensée de l’Église.

Famille Chrétienne

Famille Chrétienne – 27 février 2021

La contribution au bien commun fait partie des priorités de la Fondation Notre Dame, reconnue d’utilité publique […]

Votre contact privilégié

olivier-luneau

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter :

Olivier Luneau – Administrateur de la SICAV

  06 23 75 04 35
  oluneau@fondationnotredame.fr

© FND / DR – Lucien Lung / Carton Plein