Secourir des mères réfugiées et leur(s) nourrisson(s)

Femme réfugiée

Avec pour mission d’accompagner dans leur intégration les réfugiés et migrants du quartier de Stalingrad, l’association Solidarité Notre Dame de Tanger (19e), leur offre un accueil ainsi qu’une assistance psychologique et matérielle (vestiaire, aide alimentaire, cours de français, hébergement d’urgence).

Dans le cadre de son activité, l’association reçoit de nombreuses femmes seules, enceintes ou avec enfant(s) en bas âge, sans papiers et en attente de régularisation. Afin de les soustraire à la rue et leur donner la possibilité d’élever dignement leur(s) bébé(s) malgré la précarité, une prise en charge spécifique est nécessaire.

L’aide apportée à ces femmes vulnérables et totalement démunies consiste à la fois en une mise à l’abri mais aussi en la fourniture de lait maternisé, d’aliments pour bébé, de couches, de produits d’hygiène, de colis alimentaires, de masques… En parallèle, l’association les accompagne dans leurs démarches de demande d’asile, première étape vers leur insertion.

Pour poursuivre cette action malgré la pandémie, l’association Solidarité Notre Dame de Tanger sollicite l’aide de la Fondation Notre Dame à hauteur de 58 700 euros. Ce soutien contribuera au financement d‘hébergements d’urgence pour ces femmes isolées et leurs très jeunes enfants, leur permettant de sortir de la rue et d’être pris en charge.

©  Pixabay


< Revenir à la liste des projets soutenus