Restauration de quatre chefs-d’oeuvre de Vanloo

Conservées dans l’Eglise Saint-Sulpice, dans le VIe arrondissement, quatre œuvres de l’artiste Carle Vanloo ont bénéficié d’un travail de restauration.

Grâce au soutien financier apporté par la Fondation Frédéric de Sainte Opportune, sous l’égide de la Fondation Notre Dame, quatre chefs-d’œuvre du peintre Vanloo ont été restaurés dans les ateliers de la Conservation des Œuvres d’Art de la Ville de Paris, à Ivry.

Les peintures représentent :

  • L’Annonciation,
  • La Visitation,
  • L’Adoration des Bergers,
  • La Présentation au Temple

Réalisés au XVIIIème siècle, autour de 1746, par le célèbre peintre français lauréat du prix de Rome, les tableaux sont exposés dans la Chapelle de la Vierge de l’Eglise Saint-Sulpice (VIème arrondissement de Paris), qu’ils n’ont quittée que pour cette restauration. Ils ont subi là les outrages du temps : encrassement, incendie, et même rajout de pièces en haut de deux des toiles pour les rendre de la même taille que les deux autres.

La restauration a duré 6 mois, opérée par une équipe de six restaurateurs de la Ville de Paris. Les quatre toiles ont été réinstallées en décembre dans la chapelle, dont la partie basse a été nettoyée – et la statue de la Vierge sculptée par Pigalle, placée au-dessus de l’autel.

Dans les ateliers de la Ville de Paris , à Ivry, les tableaux ont été restaurés par une équipe très professionnelle. La Direction du patrimoine de la Ville explique au mécène et au délégué général de la Fondation Notre Dame le travail entrepris tant sur les peintures restaurées, le nettoyage, que la restauration des châssis eux-mêmes. Leur forme originale, incurvée, vient du fait que la chapelle de la Vierge en l’église St Sulpice, où ils sont situés a une forme circulaire.

Un nouvel éclairage a été installé pour les mettre en valeur.

La Fondation Frédéric de Sainte Opportune a pour ambition de contribuer à la sauvegarde et à la restauration d’éléments du patrimoine, essentiellement parisien, afin de garantir la transmission de chefs d’œuvre aux générations futures.

Cette fondation est déjà intervenue pour la rénovation des grandes portes de l’église Saint-Vincent de Paul (Xème) et des torchères et candélabres de son chœur. Elle a aussi permis la restauration du tableau Le Festin de Balthazar, peint par Claude-Guy Hallé, qui est exposé au presbytère de Saint-Augustin (VIIIème). Elle permettra en 2016 de procéder au nettoyage complet du maître-autel de la Madeleine (VIIIème) ainsi qu’à la restauration du tableau Le Christ et les enfants, de Noël Hallé à Saint-Nicolas des Champs (IIIème).

Vous aussi, soutenez la culture et le Programme Entraide & Education de la Fondation Notre Dame, faites un don !


 

Retrouvez et téléchargez le texte de l’intervention du cardinal André Vingt-Trois prononcée le 16 janvier 2016 à Saint-Sulpice à l’occasion de l’inauguration de la restauration des tableaux.

 

© Eric Robert