Travaux pour l’ouverture d’une maison d’accueil des personnes migrantes

Créée en novembre 2019, l’association Maison Bakhita (4e) a pour objectif de gérer un « Centre ressources » à Paris pour susciter, faciliter et porter les initiatives à destination des personnes migrantes et réfugiées.

Face à la présence de nombreux migrants à Paris et à la question de leur accueil et de leur intégration dans des conditions dignes, « la Maison Bakhita » (18e) vise à améliorer ces conditions en proposant un accompagnement des personnes migrantes, la formation de tous (accompagnants et accompagnés), mais aussi un soutien quotidien par la rencontre, les échanges interculturels, la garde des enfants, la cuisine des familles… Elle se veut donc à la fois un lieu de ressources, d’accompagnement et de rencontre fraternelle.

Sa mission est double : soutenir les acteurs engagés auprès des personnes migrantes (bénévoles, paroisses, associations) et accompagner les personnes migrantes envoyées par ces même acteurs, en leur proposant des parcours personnalisés favorisant leur intégration professionnelle, sociale et culturelle.

Dans ce cadre, de nombreuses activités sont prévues, particulièrement :

  • la formation des bénévoles et des associations parisiennes d’aide aux migrants ;
  • l’accueil des personnes migrantes et réfugiées, cours de français, aide aux devoirs, accompagnement vers l’emploi…
  • l’organisation d’événements rassemblant bénévoles et migrants ;
  • la mise en place d’une micro-crèche associative accueillant enfants de migrants et enfants de familles du quartier
  • un atelier couture avec l’association Aux captifs, la libération

Afin de concrétiser ce projet, l’association doit rénover les locaux de 1 400 m² mis à sa disposition : un accueil, des espaces pour la formation et les ateliers pédagogiques, une crèche, un espace de convivialité… seront notamment aménagés.

En soutenant ce projet à hauteur de 600 000 euros, la Fondation Notre Dame contribue au financement des travaux de la Maison Bakhita. Celle-ci pourra ainsi accueillir à partir de 2021 plus de 1 000 personnes migrantes et réfugiées par an et favoriser leur intégration grâce à son action.

© Yannick Boschat ; Michel Bazinet


< Revenir à la liste des projets soutenus