Soutien aux soignants pendant la crise du Coronavirus

Créée en 2015, l’association Chemins d’Espérance gère une vingtaine d’établissements en France, fondés par des congrégations religieuses catholiques, avec la volonté d’être à la fois ouverts à tous et particulièrement attentifs aux plus démunis. À Paris, l’EPHAD Amitié & Partage (6e), l’EPHAD Grenelle (15e) et l’EPHAD La Source d’Auteuil (16e) accueillent au total 285 résidents. L’âge moyen d’entrée est de 89 ans et la durée moyenne de séjour est de 2 ans et demi.

Les mesures mises en place dans le cadre de la crise sanitaire liée au Coronavirus ont des répercussions importantes dans les différents établissements :

  • confinement individuel des personnes âgées dans leur chambre,
  • diminution du personnel (nombreux cas de Coronavirus au sein des équipes),
  • réduction au minimum des contacts entre résidents et encadrants afin de limiter les risques de contagion.

Très mobilisé, le personnel souffre beaucoup de la situation : angoisses, moments de panique… Pour permettre aux soignants et à l’ensemble des équipes d’exprimer confidentiellement les difficultés qu’ils rencontrent dans ce contexte de crise sanitaire, Chemins d’Espérance souhaite mettre à leur disposition un dispositif d’accompagnement psychologique. Un abonnement auprès d’une structure reconnue pour la qualité de son accompagnement en ligne a été contracté.

Chacune des 1 030 personnes travaillant dans les EPHAD gérés par Chemins d’Espérance pourra bénéficier de cette aide. Un compte-rendu sera fourni en fin de situation de crise sur le type d’appels, la fréquence…

Le soutien de la Fondation Notre Dame à hauteur de 7 320 euros permet de financer l’abonnement à ce dispositif d’accompagnement durant trois mois.

© Pixabay


< Revenir à la liste des projets soutenus