Le chant choral comme vecteur d’intégration sociale

Dans le 10e arrondissement de Paris, 30 jeunes issus de familles modestes participent aux activités organisées par la Manécanterie des Petits Chanteurs de Saint-Laurent. Fondée en 1946, la manécanterie a longtemps été l’un des chœurs d’enfants de référence à Paris.

L’objet de l’association est l’intégration sociale des jeunes de 7 à 17 ans via la musique et le chant choral. En 2013, grâce au soutien de la Fondation Notre Dame, l’association a relancé la dynamique au cœur du quartier de la gare de l’Est. L’effectif du chœur s’est agrandi, passant de 10 à 25 petits chanteurs, tous investis et fidèles aux répétitions et aux manifestations du chœur. Les plus grands sont responsabilisés et sont moteurs pour les plus jeunes. Plusieurs actions de communication auprès des écoles, paroisses et commerce du quartier ont permis de mobiliser de nouveaux jeunes soutenus par leurs familles.

Beaucoup des parents des jeunes ayant le désir de s’investir dans le projet, l’association a décidé cette année de les intégrer au Conseil d’administration. Cette forte implication est un atout pour l’association. Le chef de chœur est un ancien de la Maîtrise Notre Dame de Paris et assure un enseignement de qualité. L’association souhaite fidéliser les jeunes, en recruter de nouveaux et niveler vers le haut la qualité du chœur. Elle souhaite également poursuivre ses activités hors les murs (concerts, tournées) qui permettent de fédérer le groupe, partager la joie du chant en dehors de Paris et nouer des amitiés dans une ambiance familiale.

La Fondation Notre Dame soutient ce projet éducatif de qualité facilitant l’intégration sociale de 30 jeunes issus de familles modestes.

© FND DR