Handicap : mise aux normes du théâtre de la Camillienne

En sous-sol de l’association La Camillienne, un théâtre permet d’offrir tout un volant d’activités : stages culturels, projections et spectacles. Depuis le 24 septembre 2009, un arrêté oblige les bâtiments recevant du public à créer ou à mettre à disposition des personnes souffrant d’un handicap permanent ou occasionnel, un espace d’accueil sécurisé (EAS).

L’association La Camillienne propose tout au long de l’année des activités sportives, artistiques et culturelles aux enfants, aux adolescents et aux adultes défavorisés du quartier. Elle accueille notamment des enfants du primaire le mardi et le vendredi. Pendant les vacances scolaires environ 150 jeunes utilisent l’ensemble des locaux (centre de loisirs, club adolescents, stages sportifs et culturels). Son activité est donc importante mais elle a peu de moyen et ne peut donc pas faire face à une telle dépense.

Cet espace doit offrir une solution de mise à l’abri provisoire en cas d’incendie. Il permet à ces personnes de se soustraire à l’incendie et d’y attendre en toute sécurité et dans des conditions propices, une évacuation différée. Cet espace doit donc protéger les personnes des fumées, des flammes et du rayonnement thermique. Les travaux et toutes mises aux normes sont à la charge de l’association.

La Fondation Notre Dame est sollicitée pour financer une partie des travaux de mise en conformité du théâtre.