Création d’un programme pédagogique sur la permaculture

Ancienne abbaye bénédictine située en banlieue parisienne, Notre-Dame de l’Oüye est, depuis 2017, un lieu dédié à l’accueil des jeunes, des étudiants, des éducateurs et enseignants, des familles et des établissements scolaires catholiques d’Île-de-France.

L’association Saint Étienne du Muret a pour mission de gérer et d’assurer le fonctionnement du centre d’accueil de l’abbaye Notre-Dame de l’Oüye, dans un but de formation à caractère éducatif, sanitaire, social, culturel. Pour cela, elle développe des propositions thématiques de séjour et des ateliers, notamment pour les jeunes.

Après la création de séjours « comédies musicales », elle souhaite mettre en place un projet d’initiation à la permaculture et à la conception de jardin potager. Depuis sa réouverture, la Maison d’accueil de Notre Dame de l’Oüye s’est en effet attachée à conserver et à perpétuer la tradition du potager, héritage du temps de l’abbaye. La pratique de la permaculture a été favorisée pour son respect de la nature et des écosystèmes existants.

Ce programme sera proposé à des groupes d’une quarantaine de jeunes séjournant à Notre-Dame de l’Oüye, sur un format de 5 jours. Il sera composé de différents ateliers, notamment :

  • Découverte du sol forestier : champignons, insectes, vers de terre, bactéries ;
  • Jardinage en sol « vivant » ;
  • Plantation d’arbres ;
  • Découverte des semences et des plantations ;
  • Plantation de courges, d’aromates, de plantes médicinales…

L’objectif est d’accompagner les jeunes dans la découverte de la nature à travers différentes activités liées au travail de la terre, mais aussi à travers la fabrication d’objets (mangeoires, bacs à compost, cabanes…) ou encore par l’observation du vivant.

En soutenant ce projet pour un montant de 4 481 euros, la Fondation Notre Dame contribue aux frais nécessaires à la création de ce programme pédagogique sur le thème de la permaculture. Elle permet ainsi de faire découvrir aux jeunes la beauté de la nature et la nécessité d’en prendre soin.

© Pixabay