À l’approche de Noël, pensons à ceux qui n’ont pas même un toit pour s’abriter

Personnes sans-abri, femmes enceintes en détresse, personnes lourdement handicapées, victimes de la traite menacées, personnes ou familles en grande précarité… Tous ont besoin de notre charité.

Apportons notre pierre à la Maison Marguerite-Marie, lieu de vie partagée unique.

C’est dans l’ancien monastère des Sœurs de la Visitation, dans le 6e arrondissement, que naîtra la Maison Marguerite-Marie.

Ce grand projet – initié par le diocèse de Paris – abritera, entre autres, 3 types de colocations solidaires confiées à 3 associations partenaires : l’APA (Association pour l’Amitié), l’association Marthe et Marie et l’association Simon de Cyrène.

Bouton de don Fondation Notre Dame

Le début d’une nouvelle vie pour 59 personnes vulnérables.

Ce lieu unique hébergera, en permanence, dans 3 maisons distinctes :

  • 22 personnes ayant vécu à la rue. Elles partageront leur quotidien avec 12 jeunes actifs et retrouveront peu à peu un équilibre, des repères et une autonomie, prélude indispensable à la réinsertion.
  • 16 femmes enceintes en détresse. Celles-ci seront accompagnées durant leur grossesse et à la naissance de leur bébé par 12 volontaires qui les aideront ensuite à prendre leur envol en toute sécurité.
  • 21 personnes lourdement handicapées. Ces personnes souffrant d’une grande solitude partageront leur quotidien avec 14 personnes valides, mues par l’envie de découvrir et d’aimer l’autre, dans toutes ses dimensions, avec toutes ses singularités.

Ces hommes et ces femmes trouveront au cœur de ces colocations solidaires une nouvelle famille sur qui s’appuyer pour reprendre pied et aller de l’avant.

soutien-marguerite-marie

Engageons-nous à accueillir et aider les plus pauvres, les plus vulnérables.

À Paris, d’autres actions sont engagées pour sortir de la rue les plus pauvres ou éviter à certaines personnes ou familles en grande difficulté d’y tomber.

C’est le cas des 28 appartements passerelles du Fonds Insertion logement, du foyer AFJ qui peut accueillir 50 femmes, victimes de la traite par an et de l’opération Hiver Solidaire qui mobilisera 43 paroisses parisiennes cette année.

Bouton de don Fondation Notre Dame

Ces diverses formes d’hébergement participeront à protéger et sauver de nombreux « oubliés ».

Aujourd’hui, la Fondation Notre Dame est sollicitée…

  • Pour acquérir 2 nouveaux appartements passerelle.
    Ces 2 studios dans le 15e et le 20e arrondissements, situés au plus près des paroisses et associations partenaires, offriront aux plus précaires, un logement de transition pour passer un cap.
  • Pour aider le foyer AFJ à supporter les surcoûts dus à la pandémie. Ce foyer protège des femmes qui fuient les réseaux de prostitution. Or, avec la crise du Covid 19, il a dû recruter pour remplacer les sœurs qui venaient jusqu’alors d’Espagne pour accompagner les victimes gracieusement.
  • Pour aménager 2 sites d’accueil pour l’Opération Hiver Solidaire.
    Pour accueillir des personnes sans-abri dans les locaux paroissiaux de Saint-Jean Baptiste de Belleville (20e) et de Saint-Joseph l’Artisan (10e), il faut réaliser des travaux (installation de douches et sanitaires, coin cuisine…) et acheter des équipements (lits de camps, sacs de couchages, armoire, paravents de séparation au niveau des couchages).
soutien-aide-logement