Déploiement d’une démarche de soins palliatifs en EPHAD

Depuis sa création en 2015, l’association Chemins d’Espérance gère une vingtaine d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes en France, fondés par des congrégations religieuses catholiques ou des laïcs, avec la volonté d’être à la fois ouverts à tous et particulièrement attentifs aux plus démunis. À Paris, l’EPHAD Amitié & Partage (6e), l’EPHAD Grenelle (15e) et l’EPHAD La Source d’Auteuil (16e) accueillent au total 285 résidents. L’âge moyen d’entrée est de 89 ans et la durée moyenne de séjour est de 2 ans et demi.

Son programme d’accompagnement  « Vis l’âge » se décline en 7 piliers : vivre comme à la maison, promouvoir l’autonomie du résident, prendre soin des personnes désorientées, garantir leur place aux familles, proposer un accompagnement global, s’ouvrir à l’extérieur et accompagner la vie jusqu’au bout.

Un état des lieux, réalisé dans tous les établissements en 2018, a permis de dresser les grandes orientations du projet de développement de soins palliatifs de qualité, ancré sur le programme d’accompagnement « Vis l’âge ». Il s’agit d’une démarche volontariste et structurée pour prendre soin autant des personnes âgées en fin de vie, que de leurs proches et des professionnels qui les accompagnent.

Les principaux objectifs de cette démarche sont les suivants :

  • développer des soins palliatifs de qualité en soulageant douleur physique (et autres formes de souffrance) et en assurant la formation et le soutien des professionnels ;
  • associer le résident aux décisions le concernant en recueillant ses souhaits de fin de vie ;
  • accompagner les proches ;
  • maintenir les liens affectifs et lutter contre l’isolement.

Actuellement, les EPHAD parisiens font intervenir des personnes de la maison Jeanne Garnier mais il devient nécessaire de s’approprier ce sujet en interne :

  • en nommant et formant des référents dans chaque établissement (avec un pilotage national) ;
  • en diffusant les bonnes pratiques d’accompagnement des résidents et des familles ;
  • en élaborant des supports d’information et d’échanges (guide, livret, vidéo, intranet…) à destination des résidents, des familles et des professionnels.

En soutenant ce projet pour un montant de 13 860 euros, la Fondation Notre Dame finance les actions de formation menées pour les référents au sein des EHPAD parisiens de l’association et contribue ainsi au développement des soins palliatifs dans ces trois établissements.

© Pixabay