Activités de dynamisation pour des personnes en grande précarité

Aux captifs, la libération

Dans le cadre de sa mission d’accompagnement des personnes en situation d’exclusion, l’association Aux Captifs, la Libération (6e) propose des activités de dynamisation.

L’objectif est d’offrir aux personnes sans-abri et en situation de prostitution une activité régulière en dehors de la rue afin de les aider à se mettre en mouvement, les entraîner dans une dynamique de réinsertion et renforcer leurs liens avec l’équipe sociale.

Ces activités de dynamisation prennent différentes formes. Des cours de français langue étrangère (FLE), des ateliers théâtre, chant, dessin, cuisine ou encore des sorties culturelles et sportives, des repas partagés sont proposés au Centre Bakhita aux personnes en situation de prostitution. Pour les personnes en grande précarité, les mêmes types d’activités ont lieu dans chacune des antennes de l’association.

En 2018, l’association prévoit de faire bénéficier 220 personnes en grande précarité (120 sans-abri et 100 en situation de prostitution) de ces activités collectives.

Le soutien de la Fondation Notre Dame, pour un montant de 30 000 euros, permet de contribuer au financement de ce projet et à ces personnes en grande précarité de développer leur capacité à évoluer dans un groupe, de surmonter leurs traumatismes et de construire progressivement un projet de réinsertion.

© Aux Captifs, la Libération


< Revenir à la liste des projets soutenus