Venir en aide aux réfugiés du quartier de Stalingrad

Pour venir en aide aux réfugiés du quartier de Stalingrad et accompagner leur intégration, l’association Solidarité Notre Dame de Tanger (19e), a mis en place différents types de soutien. À ces migrants (originaires notamment d’Érythrée, de Somalie ou d’Ethiopie) en situation de grande précarité matérielle et de détresse psychologique, elle propose un accueil, un vestiaire, des repas chauds tri-hebdomadaires, des cours de français, ainsi qu’un soutien psychologique. L’association prend aussi en charge certaines situations d’urgence (accouchement, logement temporaire pour les femmes seules ou accompagnées de jeunes enfants…).

Face à l’augmentation du nombre de migrants (entre 30 et 50 accueillis aux permanences selon les jours), l’association voit croître son activité et donc ses besoins, particulièrement pour assurer l’hébergement d’urgence, les repas ou encore le transport des femmes enceintes vers des centres de santé.

L’association sollicite donc le soutien de la Fondation Notre Dame à hauteur de 22 000 euros pour contribuer au financement de l’hébergement d’urgence des réfugiés, notamment de 62 mères avec des enfants en bas âge.

FND © DR