Un nouvel accompagnement pour sortir de la prostitution

Depuis 2016, l’Etat s’est engagé à aider financièrement les personnes entamant un parcours de sortie de la prostitution. Ayant obtenu l’agrément nécessaire, L’association Aux Captifs, la Libération a décidé de mettre en place un accompagnement spécifique pour ces parcours et d’y affecter deux salariés, un travailleur social et un éducateur de rue.

Ces derniers seront chargés d’animer et de coordonner les six tournées rues hebdomadaires assurées par une vingtaine de bénévoles, allant à la rencontre des personnes en situation de prostitution dans le secteur bois de Boulogne sud. En parallèle, l’éducateur de rue effectuera lui-même trois tournées par semaine afin de mieux connaître les personnes rencontrées par les bénévoles. Enfin, les deux salariés accompagneront celles qui font le choix de suivre un parcours de sortie de la prostitution. 200 personnes, hommes et femmes en situation de prostitution pourraient ainsi bénéficier d’un suivi individuel mais aussi de programmes de dynamisation et de formation.

Le soutien de la Fondation Notre Dame à hauteur de 40 000 euros permet à l’association de mettre en oeuvre cet accompagnement spécifique des personnes en situation de prostitution du secteur Bois de Boulogne sud et de favoriser ainsi leur réinsertion sociale et professionnelle.

© Céline Huard