Séjours de rupture pour des personnes en grande précarité

Séjours de rupture

Afin de préparer les personnes sans-abri à un retour au logement et aider celles en situation de prostitution à recréer des liens, l’association Aux Captifs, la Libération (6e) organise, depuis plusieurs années, des séjours de rupture.

Ces moments de détente hors de Paris, en rupture avec leur environnement quotidien, permettent une prise de recul, favorisant ensuite leur cheminement vers une réinsertion socio-professionnelle.

Pendant quelques jours, les bénéficiaires, accompagnés de bénévoles et de salariés, redécouvrent la vie collective et la tenue d’un logement. Ils contribuent aux tâches quotidiennes (entretien des chambres, préparation des repas…) et participent également en amont à l’organisation des séjours en proposant et/ou sélectionnant des activités. Certains séjours sont organisés autour d’un thématique : réinsertion professionnelle, dynamisation par le sport…

Grâce au soutien de la Fondation Notre Dame à hauteur de 30 000 euros224 personnes sans-abri ou en situation de prostitution pourront bénéficier d’un des 34 séjours de rupture organisés par l’association en 2018.

© Charles Plumey – Aux Captifs, la Libération


< Revenir à la liste des projets soutenus