Organiser une rencontre à Saint-Eustache pour les Journées Mondiales des Pauvres

Journée mondiale des pauvres

À l’initiative de plusieurs associations françaises œuvrant dans le domaine de la solidarité, un rassemblement pour les personnes en situation d’exclusion fut organisé à Rome en 2014. En 2016 un second séjour de rupture réunit 6 000 personnes de la rue ou ayant connu la rue, venant de toute l’Europe. Suite à cet événement, un rendez-vous annuel fut créé : « Les Journées Mondiales des Pauvres » (JMP). Ces Journées ont pour objectif de créer du lien avec les personnes exclues, de sensibiliser le grand public à leurs conditions de vie précaires, et d’inciter de nouvelles personnes à s’engager pour leur venir en aide.

Cette année, 15 diocèses du monde entier y participent. Différentes propositions sont mises en œuvre à Paris : veillées, concerts, témoignages, conférences, ateliers de travail et déjeuners. Le dimanche 18 novembre un déjeuner et un concert de jazz seront offerts à 600 personnes en grande précarité à l’église Saint-Eustache (1er). 90 bénévoles se mobiliseront pour les accueillir. Plusieurs associations y enverront des personnes qu’elles accompagnent : Aux Captifs, la Libération, Les 5 maisons parisiennes du Secours Catholique, la Conférence Saint-Vincent de Paul, Depaul France, La Deuxième Marche, La Bagagerie d’Antigel, l’Association pour l’Amitié, La mie de Pain, la Soupe de Saint-Eustache.

L’association Le Figuier (4e), organisatrice de l’événement, sollicite le soutien de la Fondation Notre Dame pour un montant de 26 100 euros afin de couvrir les frais liés à la communication (flyers, livrets, signalétique), au déjeuner, à la location du matériel audiovisuel, des toilettes et des tables, ainsi qu’à l’achat de gilets vert pour les bénévoles.

© esprit-photo.com


< Revenir à la liste des projets soutenus