Former ceux qui accompagnent les personnes de la rue

Depuis sa création en 1981, l’association Aux Captifs, La libération a développé une expertise d’accompagnement des personnes en situation de grande exclusion par une ligne de conduite : « l’esprit Captifs ». Le père Patrick Giros l’a fondé sur le principe selon lequel la pertinence du travail social réside dans la capacité de l’accompagnant à comprendre les souffrances de celui qui vit dans la détresse de la pauvreté. A partir de ce postulat, ont émergé trois axes de travail : faire exister une dimension spirituelle, se rendre physiquement sur les lieux de vie de ceux qui souffrent et enfin ne rien apporter sinon sa personne pour « se donner soi-même avant de donner quoi que ce soit ». La formalisation de ces intuitions a été faite dans une publication intitulée « Principes et fondements » datant de 2011.

Afin de capitaliser sur ses pratiques, de garantir leur cohérence avec ces « Principes et fondements » ainsi que l’homogénéité de leur application dans ses différentes antennes, Aux Captifs, La libération projette de produire une série de 15 formations sous forme de vidéos de 3 minutes environ chacune.

L’association qui connait chaque année un renouvellement de 25 % de ses effectifs (bénévoles et salariés) ainsi qu’un fort développement (y compris en dehors de Paris) souhaite, par le biais de ces outils pédagogiques diffusés sur internet, assurer la formation autonome et la diffusion au plus grand nombre du savoir-faire et de l’esprit des Captifs.

Le soutien de la Fondation Notre Dame à hauteur de 22 000 euros contribue au financement de ce projet pour la réalisation de ces vidéos et leur accès à un large public.

@ Géraud Bosman