Favoriser la réinsertion des sans-abri grâce à des séjours de rupture

Afin d’aider les personnes en grand précarité à sortir de l’exclusion et les accompagner dans leur réinsertion, l’association Aux Captifs, la Libération organise, depuis plusieurs années, des séjours de rupture.

Ces temps de détente hors de Paris, en rupture avec l’environnement quotidien, favorisent une prise de recul, permettant de préparer les personnes de la rue à un retour au logement et d’aider celles en situation de prostitution à retrouver un lien social.

Pendant plusieurs jours, ces personnes, accompagnées de bénévoles et de salariés, réapprennent à vivre en groupe et à tenir un logement en contribuant aux tâches quotidiennes (entretien des chambres, préparation des repas…). Les accompagnés participent également à l’organisation en proposant et/ou sélectionnant des activités. Certains séjours ont un thème spécifique : réinsertion professionnelle, dynamisation par le sport…

Grâce au soutien de la Fondation Notre Dame, 153 personnes sans-abri ou en situation de prostitution pourront bénéficier d’un des 18 séjours de rupture organisés en 2017 par l’association Aux Captifs, la Libération.

FND © DR