Assurer le réapprovisionnement d’une épicerie sociale à Ménilmontant

Depuis bientôt 20 ans, l’épicerie sociale Magaliménil propose une aide alimentaire aux personnes en difficulté du quartier de Ménilmontant (20e) qui lui sont adressées par les travailleurs sociaux du secteur. 120 familles (environ 360 personnes) sont ainsi accueillies le mardi après-midi dans les locaux de la paroisse Notre Dame de la Croix de Ménilmontant.

Ce soutien alimentaire est aussi prétexte à des échanges conviviaux en vue de la création de liens sociaux et d’insertion. Ainsi la première heure est-elle consacrée à un moment de rencontre entre bénévoles et bénéficiaires, autour d’un thé ou d’un café. Des personnes extérieures interviennent ponctuellement sur différents thèmes, tels que les économies d’énergie, l’accès à l’emploi, le surendettement… L’objectif étant de faciliter la réinsertion économique et sociale des familles et personnes accueillies.

Les personnes ont ensuite accès à l’épicerie où leur sont proposés une quarantaine de produits de base en libre choix. Elles se servent elles-mêmes et s’acquittent ensuite de leurs achats en réglant à la caisse une somme modique calculée en fonction de leurs ressources.

Le soutien de la Fondation Notre Dame pour un montant de 6 000 euros permet de contribuer à l’achat des produits alimentaires et d’hygiène nécessaires à l’approvisionnement hebdomadaire de l’épicerie.

FND © DR