Apprendre le français pour se réinsérer

Depuis 2011, une cinquantaine de jeunes étrangers de Paris et sa région bénéficient chaque année de formations linguistiques et d’activités culturelles favorisant l’échange et l’intégration à la société française proposées par l’association Kolone.

Cette association souhaite pallier un manque institutionnel en proposant l’accès gratuit à l’apprentissage du français à une population qui ne peut entrer dans les dispositifs publics : demandeurs d’asile, personnes sans papiers ou en voie de régularisation (environ la moitié des bénéficiaires). Elle propose 7h30 de cours hebdomadaire pour deux niveaux, sur la durée d’une année scolaire. Des salles sont mises gratuitement à sa disposition dans les 19ème et 10ème arrondissements et une formatrice salariée assure la quasi intégralité des cours.

En parallèle des cours de français, des sorties culturelles sont organisées et l’association a mis en place en 2013 un atelier de traduction, d’expression orale et écrite autour de la littérature et des écritures. Cet atelier permet aux jeunes migrants de faire découvrir aux autres leurs propres langues et cultures. Il leur donne également la possibilité de percevoir la langue française dans un autre domaine que l’aspect pratique, d’apprendre des mots du registre littéraire ou poétique et de découvrir ainsi une autre dimension du langage. En 2015-16, l’association souhaite produire un cahier de traductions illustrées à partir des travaux réalisés au cours de l’atelier.

L’association sollicite le soutien de la Fondation pour participer aux frais liés à la réalisation du cahier et à l’organisation des différents ateliers.

Avec le soutien de 7 000€ de la Fondation, 40 à 50 jeunes adultes migrants vont pouvoir bénéficier de ces activités favorisant l’apprentissage du français.

© Youssef Michraf