Réflexion – Culture – Société

Fondation des Bernardins

Logo Fondation des Bernardins

Créée en 2009

Le Collège des Bernardins est le lieu de rencontre du débat public et de la proposition chrétienne sur les questions qui engagent l’avenir de l’homme : éducation, dialogue interreligieux, éthique biomédicale, entreprise et société,…

Pour que ce travail de recherche prenne en compte tous les éléments qui nourrissent la réflexion, une programmation artistique et un pôle de formation (théologie, philosophie,…) complètent l’originalité du projet du Collège des Bernardins.

Ce projet unique et audacieux rassemble à la fois des théologiens, des universitaires et des acteurs de la société, toutes sensibilités confondues, à travers différents formats : colloques, conférences, séminaires, concerts, expositions, etc. (disponibles pour la plupart en streaming sur le site internet du Collège).

Ne recevant de subvention ni de l’Etat, ni de l’Église, le Collège des Bernardins trouve ses ressources grâce à la location de ses espaces, la billetterie, les frais d’inscription aux diverses formations et, de façon indispensable, par l’action de sa Fondation.

La Fondation des Bernardins, abritée par la Fondation Notre Dame, reconnue d’utilité publique, permet à ses donateurs particuliers et entreprises de toutes tailles, de bénéficier des avantages fiscaux par lesquels l’État favorise le soutien de projets d’intérêt général comme celui du Collège des Bernardins.

Contribuez à développer les activités proposées par le Collège

Devenez Ami des Bernardins !

ANNEXES

Consulter les comptes de la Fondation des Bernardins

Comptes 2017

Comptes 2016

Comptes 2015

Repères

Nef Collège des Bernardins

  • 1245 : un moine d’origine anglaise, Etienne de Lexington, abbé de Clairvaux crée le Collège des Bernardins, pour servir de lieu d’étude et de recherche.
  • Entre le 13e et le 15e siècles : formation de plusieurs milliers de jeunes moines cisterciens au Collège.
  • Révolution Française : vente du Collège des Bernardins comme bien national. Le Collège devient successivement une prison, un entrepôt, une école pour les Frères des écoles chrétiennes.
  • 1845 : le bâtiment devient une caserne de pompiers, puis un internat pour l’École de police.
  • 2004 : début du chantier de rénovation mené conjointement par l’Architecte en Chef des Monuments Historiques, Hervé Baptiste et l’architecte Jean-Michel Wilmotte.
  • Septembre 2008 : ouverture au public.
  • Décembre 2009 : création de l’Institut Jean-Marie Lustiger au sein du Collège des Bernardins.

En savoir plus