Une formation contribuant au dialogue interreligieux au sein de la culture française

Emouna

Initié en 2015, le programme « Emouna, l’Amphi des religions » de la Fondation nationale des Sciences politiques (7e) a pour objectif de promouvoir le dialogue interreligieux au sein de la culture française. Dans le contexte des violences terroristes et des actes criminels liés à l’extrémisme religieux, des ministres du culte juifs, chrétiens, musulmans, et bouddhistes eurent l’idée de mettre en place une formation commune, interreligieuse et tournée vers la laïcité et la culture française, se concevant comme une réponse à cette situation de crise.

Soutenu dès l’origine par l’État, le programme Emouna a obtenu en 2020 l’accréditation pour la formation civile et civique obligatoire des aumôniers militaires, hospitaliers et pénitentiaires.

Chaque promotion, composée d’une trentaine d’étudiants, suit un cycle de formation de dix-huit jours, répartis sur une année universitaire en quatre modules thématiques : « Religions et institutions », « Religions et cultures », « Religions et leadership » et « Produire et rencontrer ». La formation se conclut par la conduite d’un projet collectif et la production de travaux individuels écrits.

Destiné à des personnes exerçant déjà (ou s’apprêtant à exercer) des responsabilités au sein de la société, ce programme doit permettre à chaque participant de :

  • Maîtriser l’environnement politique et institutionnel entourant les pratiques religieuses ;
  • Acquérir une bonne connaissance des différentes religions / convictions et de leurs traditions intellectuelles, culturelles, rituelles ;
  • Développer des compétences nécessaires à l’exercice de responsabilités sociales, et notamment à l’animation d’une communauté religieuse dans un contexte sécularisé ;
  • Tisser de nouveaux liens afin de contribuer au dialogue interreligieux et à la collaboration entre communautés.

Cette formation rassemble des ministres des cultes en formation et en exercice mais aussi des responsables associatifs et des cadres d’entreprise se trouvant confronté à la mixité culturelle (DRH notamment).

Le soutien de la Fondation Notre Dame pour un montant de 10 000 euros permet de contribuer aux frais liés à l’enseignement (matériel pédagogique, location des espaces d’enseignement…) et à 36 étudiants de bénéficier de cette formation.

FND © DR

 

Vous devez accepter les cookies de type "Marketing" pour afficher ce contenu.


< Revenir à la liste des projets soutenus