Ateliers d’art-thérapie

112 personnes en situation de prostitution accompagnées par l’association Aux Captifs la Libération vont pouvoir bénéficier d’ateliers d’art-thérapie destinés à « Transformer le rapport au corps ».

En effet l’accompagnement des personnes en situation de prostitution révèle que ces personnes ont un rapport à leur corps qui engendre une dévalorisation et une négligence vis-à-vis de ce dernier. Les conséquences sont multiples : des douleurs corporelles, l’évitement de toute démarche de soins, un manque de confiance et d’estime de soi qui rendent complexes la sortie de la prostitution et l’insertion sociale et professionnelle.

Une première expérience réussie à travers des ateliers d’art-thérapie a permis le lancement d’un spectacle alliant danse et théâtre pour des jeunes hommes en errance particulièrement vulnérables.

Les bienfaits constatés dans le changement de regard porté sur eux-mêmes et l’ouverture aux soins, conforte l’association dans ce projet qui souhaite l’étendre aux trois autres antennes accueillants des personnes en situation de prostitution.

Grâce à l’aide apportée par la Fondation Notre Dame, 112 personnes de la rue peuvent participer à ces ateliers et ainsi commencer à changer le regard qu’elles se portent.

© Aux Captifs La Libération