Patrimoine

La Fondation Notre Dame soutient la restauration et à la conservation du patrimoine chrétien

 

Par le biais de son Programme Entraide & Éducation et de certaines de ses fondations sous égide, la Fondation Notre Dame soutient de nombreux projets de restauration du patrimoine dans les domaines de l’architecture, la peinture, la sculpture…

Bouton de don
Mobilier de la Basilique cathédrale Saint-Denis

La Basilique Cathédrale Saint-Denis (93)

En parallèle de la campagne de restauration de la Basilique Saint-Denis menée par l’État, le diocèse de Saint-Denis a effectué la restauration du mobilier liturgique de la cathédrale. Il a fait appel pour cela au « sculpteur de verre optique » franco-slovaque Vladimir Zbynovsky.

Le mécénat au service de la conservation du patrimoine

La Fondation Frédéric de Sainte Opportune, sous égide de la Fondation Notre Dame, s’attache à financer des projets parisiens de restauration présentant un intérêt architectural, historique ou artistique.

Elle soutient notamment des actions de restauration d’œuvres d’art : tableaux, sculptures, vitraux… Parmi celles-ci :

  • la restauration du tableau « Le Festin de Balthazar » de Claude-Guy Hallé (18e siècle) en l’église Saint-Augustin (8e)
  • la restauration de la sculpture « Le Baptême du Christ » de François Rude (19e siècle), à l’entrée de l’église de la Madeleine (8e)
  • la rénovation des portes de l’église Saint-Vincent de Paul (10e) réalisée au 19e siècle par le sculpteur Jean-Baptiste Farochon et le fondeur François Calla
  • la restauration d’un ensemble de quatre tableaux de Carl Van Loo (18e siècle), ornant la chapelle de la Vierge de l’église Saint-Sulpice (6e) et intitulé « La vie de la Vierge »
  • la restauration de vitraux de l’église Saint-Merry (4e) datant du 16e siècle, représentant les vies de Sainte Marie et de Saint Nicolas de Myre
  • la restauration du tableau « Le Christ et les enfants » de Claude-Guy Hallé (18e siècle) en l’église Saint-Nicolas-des-Champs (3e)

La Fondation Olivier-Triau, sous égide de la Fondation Notre Dame, a de son côté contribué à financer la restauration de la clôture du chœur de la cathédrale Notre-Dame de Chartres.

Cette clôture du chœur, unique en France et mesurant 6 m de haut pour 100 m de long, consiste en une bande de pierre sculptée contant les vies de la Vierge et du Christ. D’une exceptionnelle valeur artistique, l’œuvre qui souffrait de l’encrassement des siècles et de la désagrégation de la pierre a pu bénéficier d’un méticuleux nettoyage.

Restaurer les églises inscrites ou classées de Paris

Les églises parisiennes constituent un véritable trésor architectural. Elles sont le reflet d’une histoire complexe qui a façonné notre pays. Elles représentent un lieu d’échanges d’idées, de techniques, d’artistes qui s’expriment dans les peintures, les orgues, les vitraux, la statuaire… Elles représentent aussi un lieu de vie au cœur de chaque quartier.

Malgré d’importants efforts, les moyens financiers apportés par la Ville de Paris demeurent très insuffisants. Plusieurs dizaines de millions d’euros sont nécessaires pour réhabiliter les églises les plus dégradées. Créée en 2013 sous l’égide de la Fondation Notre Dame, la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris s’est donné pour mission de  contribuer à redonner aux églises de Paris leur éclat architectural et de rétablir la beauté originelle des œuvres qui s’y trouvent afin de transmettre ce patrimoine aux générations futures.

Des projets soutenus en 2017 par la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris

Saint-Pierre-du-Gros-Caillou (7e)

Réunification et mise en valeur des deux églises
Saint-Pierre du Gros Caillou avant rénovation
Saint-Pierre du Gros Caillou après rénovation

L’église ancienne, construite en 1830, a été remaniée à la fin du 19e siècle puis au début du 20e par transformation du chœur et suppression de l’abside. Une chapelle adjacente a été ajoutée en 1972. La jonction provisoire des deux bâtiments s’est vite dégradée, provoquant des infiltrations d’eau.
Les travaux ont permis de remplacer la toiture et de créer une perspective et une continuité entre l’église ancienne et la chapelle nouvelle qui la prolonge par la démolition du mur de soutien qui séparait les deux espaces, l’ouverture d’un bas-côté continu de l’église à la chapelle, la restitution de la hauteur d’origine du chœur, la remise au jour de ses arcades et portiques et enfin la dépose, restauration et mise en valeur des vitraux.

La Madeleine (8e)

Nettoyage de statues et du maître-autel
Eglise de la Madeleine
Statue de Sainte Clothilde

Située dans le 8e arrondissement et datant de la fin du 18e siècle, l’église Sainte-Madeleine dite « La Madeleine » est le monument phare de la place qui porte son nom. Sa forme, atypique pour un édifice religieux, est celle d’un temple gréco-romain.

Des opérations de mécénat ont permis le nettoyage de l’ensemble des sept sculptures de la nef (notamment les statues de Sainte Amélie et de Saint Vincent), ainsi que du maître-autel de marbre blanc haut de 4,50 m. Ces chantiers mettent en valeur l’inestimable richesse des œuvres que l’église abrite.

La Cathédrale Notre-Dame de Paris (4e)

Cathédrale Notre-Dame de Paris
Cathédrale Notre-Dame de Paris
Cathédrale Notre-Dame de Paris

Monument emblématique de la France, la Cathédrale Notre-Dame de Paris fait partie des chefs d’œuvre de l’architecture gothique. Édifice le plus visité d’Europe avec 14 millions de personnes par an, la Cathédrale est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.
Abîmée et usée par le temps, elle est aujourd’hui en péril. L’État, propriétaire du monument depuis la loi de 1905, consacre actuellement au bâtiment deux millions d’euros chaque année. Dans un accord-cadre signé en mai 2017, il s’est de plus engagé à abonder chaque don recueilli par la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris à l’euro près dans la limite de 2 millions supplémentaires par an.

Les travaux doivent porter sur le chœur, les arcs-boutants de la nef, les vitraux, le portail du transept, le chemin de ronde et sur la statuaire de la sacristie. La flèche a également besoin d’être restaurée d’urgence. Installées à son pied, les seize statues de cuivre des douze apôtres avec les symboles des quatre évangélistes sont également en très mauvais état.

 FND © DR / © Ville de Paris – COARC – Claire Pignol / © Pascal Lemaitre / © NDP / © 2BDM architectes