Histoire de la fondation

Ce qu’il reste à faire, c’est tout le bien que nous n’avons pas encore pu faire ensemble…[1]

La Fondation Notre Dame a été créée en 1992 par le Cardinal Jean-Marie Lustiger qui en a occupé la présidence pendant treize ans, lui confiant la mission d’être, au plus près des paroisses, un soutien aux projets de solidarité, d’éducation et de culture.

Le 30 novembre 1992, la Fondation Notre Dame est reconnue d’utilité publique.

Un an après son approbation en assemblée générale par le Conseil d’Etat, la Fondation est officiellement présentée au public le 21 janvier 1994 lors d’une conférence de presse. Cette conférence a lieu à l’auditorium du Forum des Halles en présence de ses membres fondateurs parmi lesquels Jacques Chirac, alors maire de Paris, président du Rassemblement Pour la République (RPR) et député de Corrèze, ainsi que Jacques Delors, alors président de la Commission Européenne.

⇒ Ecouter l’enregistrement de la conférence de presse ⇐

En 2001, le Cardinal Lustiger confie à la Fondation le soin de soutenir le développement de KTO Télévision Catholique, puis en 2005 la recherche de financement pour permettre la rénovation du Collège des Bernardins.

Cardinal_Andre_XXIIIComme le prévoient les statuts de la Fondation, lorsqu’il remet au pape Jean-Paul II, le 11 février 2005, sa démission du siège de l’archevêché de Paris, il cède aussi sa place de Président de la Fondation à son successeur, Monseigneur André Vingt-Trois. Le 28 avril 2005, le Conseil d’administration de la Fondation réuni désigne le cardinal Jean-Marie Lustiger Président d’Honneur de la Fondation. Le Cardinal a rejoint la maison du Père le dimanche 5 août 2007.

Depuis le 23 janvier 2008, la Fondation Notre Dame est devenue Fondation abritante, statut lui permettant désormais d’accueillir des fonds individualisés, créés par des personnes physiques ou morales désirant exercer leur propre mécénat.

En 2009, dans un contexte d’augmentation du nombre de situations de détresse, la Fondation Notre Dame créée un fonds d’aide d’urgence à Paris doté de 100 000 euros pour aider les paroisses à venir en aide à ceux qui en ont besoin.

Depuis 2010, la Fondation Notre Dame abrite également la Fondation insertion par le logement, la Fondation des Bernardins, la Fondation KTO, la Fondation Sainte Geneviève (à l’initiative du Diocèse de Nanterre), la Fondation Adveniat (à l’initiative des Augustins de l’Assomption), la Fondation du Mont Saint Michel, la Fondation des Entrepreneurs et et Dirigeants Chrétiens, la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris, la Fondation Falret, la Fondation Yves Mahyeuc, la Fondation Sainte Clotilde, la Fondation Liens familiaux, la Fondation Bible et Culture, la Fondation Saint-Etienne et la Fondation Accueillir la Vie.
Enfin, la Fondation Notre Dame abrite 16 fondations privées créées à l’initiative de familles ou de personnes.


Notes

[1] Citation de Jean-Marie Lustiger, lettre d’information de la Fondation Notre Dame, n°26, 1er semestre 2005 Archevêque Emérite de Paris, Ancien Président de la Fondation Notre Dame.